403 2

Les blogueurs qui rendent le maquillage universel

Récemment, la marque de cosmétiques américaine CoverGirl a élu sa première égérie masculine : James Charles, étudiant de 17 ans et jeune prodige du maquillage. Son Instagram et sa chaine Youtube se consacrent à ses rituels beauté.

Les hommes ne sont que très peu représentés dans l’industrie de la beauté, cependant certains d’entre eux tentent de renverser la balance afin de casser les barrières des genres. En effet, de plus en plus de blogs masculins beauté font leur apparition concurrençant même les premières blogueuses beauté. Jeffree Star, a créé sa propre marque de cosmétiques allant des rouges à lèvres aux ombres à paupières et comptabilise maintenant plus de 4.2 millions de fans sur Instagram. Sur la même lancée, Manny Gutierrez (connu sous le nom de Manny Mua) et Patrick Simondac sont eux aussi des stars d’Instagram pour leurs tutoriels beauté très créatifs.

Manny Mua

Avant l’annonce de CoverGirl avec James Charles comme nouvelle égérie, le premier blogueur homme à apparaître dans une campagne de cosmétique s’appelle Gary Thompson. Gary, qui tient le blog ThePlasticBoy, participe à la campagne L’Oréal pour la sortie du nouveau fond de teint « True Match » ; Il explique qu’il a commencé à se maquiller en cachette à l’âge de 15 ans et ce n’est qu’après plusieurs années qu’il commence à s’accepter réellement grâce au maquillage.

Parallèlement, Benefit, connu pour ses partenaires avec plusieurs blogueurs masculins comme Manny Mua, déclare que 95% de ses abonnés sur leurs réseaux sociaux sont des femmes. Cependant, Michelle Stoodley, directrice de la communication digitale de Benefit, pense qu’il y aurait une part de marché plus importante pour les hommes, à commencer par les femmes qui achèteraient des produits pour eux. Sephora, Tarte, Maybeline et bien d’autres ont suivi l’exemple en collaborant avec des blogueurs masculins.

Benefit x Many Mua

2016 a été une très bonne année pour les blogueurs beauté, se retrouvant ainsi à travailler avec les plus grandes marques de cosmétiques de renommée internationale. Selon une étude américaine, la génération Z, celle juste après les millenials, serait plus « ouverte » que n’importe quelle génération auparavant : 81% affirment que l’identité de genre ne définit pas une personne et seulement 48% se définissent hétérosexuels, là où 65% des millenials revendiquent l’être.

MMUK site internet

Bien que les produits masculins demeurent limités, le marché de la beauté, en constant changement montre que l’acceptation de l’homme dans un milieu auparavant réservé à la femme est bien réel. En effet, selon Mintel – site internet spécialiste mondial en étude de marché – les cosmétiques pour hommes en Angleterre ont augmentés de 12% entre 2007 et 2012 et augmenteront encore de 6% en 2017. De plus, le site Mrporter.com – site consacré à la mode et beauté masculine – souligne avoir eu une montée de 300% de chiffre d’affaires dans leurs produits de beauté pour hommes. Certaines nouvelles marques comme MMUK (Mens Make Up) ont même décidées de se spécialiser uniquement dans les cosmétiques pour hommes où leurs best seller seraient les anti-cernes, les fonds de teint, les mascaras et les crayons à barbes.

#MakeupIsGenderless

Ainsi, le succès fulgurant des blogueurs beauté hommes sur Instagram et Youtube redéfinissent l’industrie de la beauté comme un monde non pas seulement ouvert aux femmes mais ouvert à tous. Les réseaux sociaux semblent être la plateforme idéale pour essayer de faire avancer les choses, en tout cas ils ont mis en avant certains artistes qui maintenant travaillent avec les plus grandes marques! En attendant plus d’actions venant des marques de cosmétiques mais aussi de la société elle-même, Jake-Jamie WardTheBeautyBoy – a lancé sa première campagne sur les réseaux sociaux intitulée  #MakeupIsGenderless pour rendre le maquillage accessible pour tous.

Related Post

Interview Lialine

Cette jeune influenceuse habite à Tours. Vous ne
Continuer à lire

Audrey Lombard : la maman super stylée

Elle s’appelle Audrey Lombard, elle habite Paris, mais
Continuer à lire

Leave a Comment:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *