5377 6

Les dangers d’Instagram

Instagram, cet univers utopiste où tout est surjoué : poses, décors, mise en scène et j’en passe. On a du mal à déceler le vrai du faux et c’est parfois effrayant.

Pourtant les réseaux sociaux auraient un impact non négligeable sur la santé mentale de notre génération. Bon, ça paraît un peu disproportionné d’aller jusqu’à dire que nous pourrions être à ce point perturbés par Instagram. Et pourtant …

Le réseau social pourrait avoir un impact négatif autant pour nous, internautes avec nos 100 abonnés qui se courent après, que pour les influenceurs. Oui, les personnes que nous suivons pour leurs photos magnifiques aux quatre coins du monde ou que nous envions pour leurs nouveaux vêtements offerts par les marques. Explications.

Pour nous, confrontés tous les jours aux photos des influenceurs en vacances, le phénomène Instagram pourrait nous amener à nous sentir exclus pendant que d’autres profitent de la vie. Nous serions sans cesse en train de comparer notre vie à la leur. Nous rechercherions à vouloir leur ressembler. Et les plus vulnérables seraient notamment les jeunes filles, trop sévères avec leur apparence. Cela dit, ce n’est pas tout à fait faux pour ma part car j’envie beaucoup certains influenceurs. Certains petits malins les admirent tellement qu’ils s’amusent même à reproduire parfaitement les photos des instagrameurs. C’est le cas de @diana_alexa qui a « plagié » presque toutes les photos des comptes respectifs du couple d’influenceurs Lauren Bullen (@gypsea_lust) et  Jack Morris (alias @doyoutravel). Ils ont trouvé un jour ce compte où les photos étaient plutôt similaires. Et c’est peu de le dire ! Regardez plutôt.

 

Pour les influenceurs, le plus dur est d’être justement sans cesse dans la perfection pour avoir davantage de like et de commentaires. Pourquoi ce commentaire sous ma photo est carrément méchant ? Pourquoi ma photo d’aujourd’hui a récolté moins de like que la précédente ? Que vont penser les abonnés de ma dernière publication ? Pour certains, cela augmente leur niveau d’anxiété. C’est le cas de Charlotte Parola qui a témoigné pour le blog Madmoizelle (pour lire l’article c’est ici). Elle a 17 ans et a perdu confiance à cause de l’ampleur que son compte Instagram a pris sur sa vie privée. Aujourd’hui, le compte de Paola a dû être supprimé puisque je n’ai réussi qu’à trouver ce compte @charlotteparola qui ne compte que 18 publications et un peu plus de 4 000 abonnés.

Quand on parle d’impact sur la santé mentale, on veut surtout dire qu’Instagram pourrait être néfaste pour l’estime de soi. En effet, si le réseau social permet de poster des photos et des vidéos, il est très axé sur l’image. C’est pour cela qu’il faut parfois être prudent. Surtout que les photos, ça reste. Je n’ai donc pas été surprise de retrouver plusieurs photos tirées de mon compte Instagram lorsque je tape mon nom sur Google.

En attendant, on ne va pas déprimer sur l’envers du décor de Instagram, mais plutôt en rire comme le fait si bien Sara Puhto (@saggysara) et ses comparaisons Instagram VS Reality.

View this post on Instagram

Sitting down and sucking in vs relaxing 🌿 Anyone else have those times when you’re sitting and feel your tummy touch your legs and think that nobody else has this problem? I always used to suck my tummy in when I sat down or posed for photos because I felt like people would judge me for the way my body looks relaxed. Still to this day I sometimes find myself sucking in uncomfortably because I have conditioned myself to do it my whole life. But in reality we all have some degree of fat on our tummies. We are meant to have fat on our tummies. It’s there to protect vital organs. Next time you feel like this, thank your tummy for keeping you safe and looking cute!!! Cause there is nothing wrong with this. It is completely normal for your skin/tummy to look like this and make folds, rolls or mush into a bunch!! You are perfectly human and you’re amazing. Don’t let a thing like this ruin how you view and feel about your body. 🌴☀️ —————————————— . . . #bellyfat #flattummy #loveyourbody #bodyimage #bopo #allbodiesaregoodbodies #bodydiversity #selfacceptance

A post shared by Sara Puhto (@saggysara) on

 

 

Related Post

Qui est Morgan Maassen ?

Morgan Maassen capture magnifiquement le surf, les gens
Continuer à lire